Nos formations professionnelles2

Parce que nos métiers ne sont qu'interactions.

DES MODULES COURTS ADAPTÉS À VOS BESOINS PROFESSIONNELS

La synergologie est une discipline à multi-facettes et tous ses aspects peuvent intéresser les professionnels à des titres différents.
Certaines professions voudront être sensibilisées à un module « Découverte de la synergologie », permettant de balayer tous les aspects de la discipline pour mieux comprendre quel est l’impact du non verbal dans la communication.

D’autres professions seront intéressées par une initiation aux « techniques de décodage du lexique corporel », de manière très pragmatique en essayant d’appliquer des principes simples et efficaces.

D’autres enfin seront intéressées par le versant de la relation, et chercheront plutôt à pratiquer leurs relations en les teintant de synergologie, et utiliseront ainsi la discipline parce que certaines de ses fonctionnalités peut en effet permettre véritablement d’optimiser la nature des interactions humaines.

Parce que connaitre la synergologie change la physionomonie des interactions professionnelles.

  • entreprise
  • accompagnement
  • Santé
  • sécurité

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

L’univers entreprise

 Les métiers de l’accompagnement

À destination des ressources humaines ou du recrutement.

Dans le milieu de l’entreprise, les codes sont plus hiérarchisés qu’ils ne le sont dans le milieu des relations amicales.

Ce qui signifie aussi, que de nombreuses zones de non-dits naissent de cet état de fait.  La plupart des difficultés relationnelles proviennent du fait que les gens ne se sentent pas autorisés à exprimer leurs difficultés lorsqu’ils sont en relation avec des personnes en rapport d’autorité.

Le rôle de la synergologie dans ces contexte structurés, codés, hiérarchisés, et ce, souvent en dépit de la volonté de certains décideurs de dialoguer, est d’amener les personnes pour qui la parole est difficile à oser dire davantage en les amenant à comprendre, en regardant l’autre, qu’il est des moments où d’ouverture pour initier le dialogue.
Parallèlement, la synergologie devrait permettre aux personnes en rapport d’autorité de comprendre, là encore en les regardant, qu’il s’agit de questionner l’autre « maintenant » parce que le langage corporel de l’autre attend l’invitation au dialogue. Il est ainsi des moments où le fait d’oser ou simplement penser à questionner l’autre, permet de gagner un temps important, parfois aussi de prévenir et éviter les conflits.

Décoder le langage corporel de l ‘autre n’est pas une fin en soi en synergologie, décoder le langage corporel de l’autre c’est donner à cet autre l’occasion d’actualiser la relation en l’aidant à s’exprimer. En ceci, la personne formée en synergologie, ne devient pas une meilleure observatrice distanciée de la relation, au contraire elle devient davantage pro-active dans la relation et la prend davantage à son compte, ce qui est très différent.
L’observation est un outil au service d’une fin qui n’est pas l’observation de la relation mais l’amélioration de la relation.

C’est parce qu’ils sont davantage conscients de leur co-responsabilité dans l’échec possible de la communication que les professionnels formés  à la synergologie prennent leur pleine part de responsabilité pour s’engager à rechercher le succès.

Que l’on soit psychologue, thérapeute ou encore coach. Il est primordial de savoir repérer certaines reactions corporelles afin de savoir quand poser la bonne question.

Cette approche est fondée sur un postulat : Le client détient les solutions au problème qu’il vient régler lors de la démarche d’accompagnement. Il connait la solution à ses difficultés mais s’il n’a pas encore pris conscience de cette solution, s’il ne l’a pas encore énoncée, c’est simplement parce que des barrières de censure, dénégation, déni, interdit, l’empêchent d’y accéder.  Il connait la solution parce qu’il connait le problème mieux que quiconque, ce problème c’est son problème.
La solution est infra consciente, c’est à dire qu’elle n’est pas accessible à sa conscience pour des raisons qui n’appartiennent qu’à lui, mais elle est engrammée dans son cerveau prête à être dévoilée. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il fait la démarche d’accompagnement.

Tout le travail sera de faire émerger à sa parole la solution esquissée mais refusée, parfois masquée par une solution superfcielle. Le changement de comportement sera le dernier chainon de la prise de conscience.

La solution à ces difficultés, le coaché la propose, sans en être conscient, lorsqu’il dialogue. Il place les choses dans l’espace en faisant des gestes qu’il trouve anodins, mais qui ne le sont pas, insiste sur certains mots sur lesquels son corps émet des microréactions sans qu’il n’en ait conscience  montre que certaine parties de discours verbal-non verbales sont routinières, que les choses sont affirmées sans conviction, ou que des contradictions surgissent entre entre qui est dit et ce que le corps traduit, comme si le corps disait autre chose.

La sécurité

 Le médical

Dans le domaine de la sécurité, percevoir que sa vie est en danger peut n’être rien de moins que vital.
Observer que l’autre nous ment, lorsqu’il est aux prises avec des difficultés lourdes, est primordial, comprendre qu’il existe des pistes non verbales pour remonter jusqu’à la vérité, permet de développer des attitudes professionnelles plus efficientes. C’est ainsi, mentir, se cacher, être sur le point d’agresser l’autre, passent par de multiples petits signaux non verbaux. Ces signaux sont souvent très clairs parce qu’ils sont amplifiés par l’effet du stress.

Le synergologue apprend à mesurer le décalage émis entre le discours employé et les pensées non formulées, ce qu’il appelle « le hiatus de communication ».
Mettre en lumière ses signaux pour permettre de voir venir le danger, comprendre que l’autre n’est pas toujours clair avec nous, font partie des objectifs de nos formations.

La communication non verbale dans la relation soignant-soigné, et plus particulièrement la meilleure compréhension de son langage corporel, doit permettre au soignant de développer une relation de meilleure qualité avec le soigné, parce qu’il acquerra  des outils pour mieux le comprendre.

En effet, savoir décrypter la communication non verbale d’un malade en appliquant la méthode de lecture du non-verbalSynergologie“, permet au soignant d’enrichir sa relation avec le soigné. Il n’est pas de processus thérapeutique abouti sans une bonne qualité de communication soignant-soigné.

En effet, une personne soignée qui n’apprécie pas la personne soignante, ne se confiera pas à elle. Au delà d’une attitude de façade, certains indices corporels, lisibles aussi bien dans l’attitude générale que dans des détails de micro-communication, permettront d’évaluer avec davantage d’assurance cette qualité de communication.

D’autre part, une personne en souffrance lorsque la douleur est chronique, s’est parfois tellement adaptée à sa douleur, qu’elle perd la conscience de l’intensité de celle-ci. Son corps en revanche, donnera au soignant des indices. Ils lui permettront d’appréhender la relation du patient à sa douleur avec davantage d’objectivité. Certaines crispations exprimées, ‘enkystées’ dans la musculature lisse sont lisibles à la surface du corps, et sont autant de témoignages pour le soignant des difficultés de son patient.
Et lorsqu’il arrive dans des cas plus rares mais avérés, que le patient ait tendance à évaluer à la hausse sa souffrance, ces mêmes indices corporels permettent au soignant de posséder des indicateurs, lui permettant de mieux faire la juste part des choses.

PLUS DE 20 ANNEES D'EXISTENCE
6 CENTRES AFFILIÉS DANS LE MONDE
PLUS DE 500 ENTREPRISES CLIENTES